Jeudi 18 avril 2019

Simon de Cyrène – porter la croix, plier sous la grâce (Matthieu 27,31-44)


Lire le texte

Imaginez ce que vit cet homme. Il rentre de sa journée, il voit la foule sur son trajet, et s’approchant pour voir ce qu’il se passe, il se retrouve réquisitionné pour porter la croix de Jésus. Sait-il seulement qui est Jésus? Tandis que son corps ploie sous le poids de la croix, sa vie, elle, bascule à jamais. Sous l’horizon du monde, notre homme se fait en effet" complice" – le voulant ou ne le voulant pas – d’un projet de mort, celui des soldats romains. Et pourtant, ce geste se double d’une profondeur divine. Comme nous, il lui a certainement fallu du temps pour réaliser cela, pour réaliser qu’il s’était véritablement mis à la suite de Jésus en portant sa croix. Car" si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, qu’il se charge de sa croix et qu’il me suive", dit Jésus à ses disciples en Mt 16,24. Voilà cet inconnu, au nom qui évoque l’étranger, le lointain (Cyrène se trouvait sur la côte méditerranéenne de la Libye), qui devient le modèle du disciple, tandis que les proches, les" vrais" disciples de Jésus à ce moment précis ont disparu. Quelle ironie! Que les voies de la providence sont parfois facétieuses, hier comme aujourd’hui.

Linda Sibuet

Prière: Seigneur, ma vie t’appartient. Je crois la maîtriser, mais c’est toi qui la conduis. Rends-moi humble devant toi et soumis(e) à ta direction divine. Et que mes yeux s’émerveillent de voir comment tu conduis ma vie.  

Référence biblique : Matthieu 27, 31 - 44

Commentaire du 19.04.2019
Commentaire du 17.04.2019