Samedi 8 mai 2021

Goûtons à la sagesse, et gardons-nous de la sottise! (Proverbes 26,1-17)


Lire le texte

Dans la perspective des Proverbes, le respect de Dieu est la source de tout savoir. Les proverbes visent à transmettre la sagesse, enseignement pratique pour une vie juste et bonne sous le regard de Dieu. Le sage excelle dans son travail, comme artisan ou artiste, et se distingue par sa capacité à interpréter les proverbes en situation, pour rester en phase avec la volonté de Dieu. Le sot en est incapable et rate la cible: sots ou insensés (Lc 11,40), ceux qui suivent minutieusement les prescriptions religieuses... et laissent de côté l’amour et la justice de Dieu. La sottise est grave, c’est elle qui est à l’œuvre quand je me montre incapable de discerner et d’interpréter comment concrétiser l’amour et la justice dans les situations de mon quotidien. Quant au paresseux, telle la cigale (Pr 6,6), il est incapable d’aboutir une action, même pour se nourrir soi-même (v. 15). Bien plus, il est irresponsable, car il méprise le travail, qui pour les Proverbes contribue à la stabilité sociale voulue par Dieu. Qui peut travailler doit le faire, et apporter ainsi sa contribution à la société. Mais le vrai travail, c’est de faire la volonté du Père (Mt 21,28-31): comment contribuerai-je aujourd’hui à plus de justice, à plus d’amour?

Sophie Wahli-Raccaud

Prière: Toi le Très-Concret qui éclaire notre quotidien de ta Parole, quelles que soient nos responsabilités, donne-nous courage et discernement pour mettre au monde plus d’amour, de solidarité, de justice.  

Référence biblique : Proverbes 26, 1 - 17

Commentaire du 09.05.2021
Commentaire du 07.05.2021