Vendredi 26 février 2021

Persévérance (Luc 11,5-13)


Lire le texte

Combien de fois n’ai-je pas entendu cette phrase: «Je ne sais pas prier.» Comme s’il y avait un peu de gêne, comme si nos mots étaient trop maladroits pour rejoindre Dieu. Le texte de ce jour est un véritable encouragement à la prière et à la persévérance dans sa pratique. Tant il est vrai que, plus souvent qu’à notre tour, il nous arrive de nous sentir découragés pour ne pas dire déçus. Car qui dit prière, dit aussi exaucement, et nous avons parfois l’impression que nos demandes ne rencontrent que le silence de Dieu; et c’est alors que l’envie pointe de renoncer, de rompre ce qui, selon nous, n’est pas un dialogue. Peut-être est-ce aussi notre image de Dieu qui est en jeu ici. Qu’est-ce qui nous empêche de faire preuve de courage et de confiance, pour lui dire notre vie, pour déposer devant lui tout ce qui nous blesse ou nous préoccupe? Qu’est-ce qui nous retient de demander, et de demander encore? En s’appuyant sur ce texte, Luther affirme que nous ne sommes que des mendiants, mais des mendiants qui doivent faire leur métier et le faire sans honte. Il écrit: «Qui veut mendier doit le faire sans avoir honte. La honte est un ustensile inutile dans la maison d’un pauvre mendiant. Ainsi le Christ loue-t-il même un quémandeur qui insiste de façon éhontée.»

Domonique Giauque

Prière: Seigneur, garde-moi du découragement et ne laisse pas ma prière s’épuiser. Donne-moi de ne pas me détourner de toi, mais de trouver les mots, le silence, pour t’accueillir.  

Référence biblique : Luc 11, 5 - 13

Commentaire du 27.02.2021
Commentaire du 25.02.2021