Lectures bibliques :

Deutéronome 18.15-18 + orgue

Psaume 131. 1-3 + orgue

Luc 4.31-37

Cantique Alléluia 47/05 p.734 str 1,2,3

Prédication

« ils étaient frappés de son enseignement, parce que sa parole

était pleine d’autorité »

Jésus frappe ceux qui l’entendent, par sa parole pleine

d’autorité !

Autorité, dans le texte grec le terme est « exousia »

Et je suis bien sûre allée consulter le dictionnaire grec

1. permission, droit de

2. autorité, pouvoir

3. autorité politique pouvoir d’un chef

J’étais bien reconnaissante à mon dictionnaire grec de me

donner tous ces sens différents, sens que nous avons continué

à utiliser actuellement.

Pour aujourd’hui, je vous propose de centrer notre méditation

sur ce terme d’autorité, cette parole du Christ pleine

d’autorité. Et nous allons tenter un petit parcours autour de

cette autorité dans le contexte du récit de Luc et aussi bien

sûr pour nous aujourd’hui nous allons le laisser résonner et

nous interpeler !

Dans le contexte du récit de Luc, ce qui frappe les foules

c’est la manière dont Jésus, ce jeune homme de Nazareth, en

Galilée, parle avec autorité, alors qu’il n’a semble-t-il rien

qui légitimerait une parole de ce type. Il ne fait pas partie

des autorités, ni ecclésiastiques, ni politiques. Jésus n’est

ni romain, ni gouverneur, ni pharisien…

Et pourtant ce jeune homme en impose, sa parole frappe. Et les

auditeurs se demandent les uns aux autres : « qu’est-ce que

cette parole ? Il commande avec autorité et puissance aux

esprits impurs et ils sortent ? »

Dans le questionnement de la foule, il y a de l’admiration et

du respect, mais aussi de la crainte,

Saine crainte devant la manifestation divine ou soupçon que

Jésus serait du côté de ces démons ???

Combien de fois dans l’Evangile de Luc, faut-il que les

messagers de Dieu répètent, n’aie pas peur ! De l’annonce à

Marie puis aux bergers dans les champs, ceux qui parlent de la

part de Dieu doivent souvent commencer par balayer la

crainte !

N’aie pas peur !

Pour entendre la parole proclamée avec autorité, il faudrait

donc sortir de nos peurs, de nos paniques, de nos défaitismes…

Aujourd’hui encore Jésus nous parle par sa parole, la Bible.

N’ayons pas peur de lire notre Bible jour après jour et de

vivre selon la volonté de Dieu…

N’ayons pas peur de laisser l’Esprit de Dieu agir en nous !

Sachant que Dieu peut par nous de grandes choses et nous

mènera peut-être là où nous ne pensions pas aller !

Petit clin d’oeil en ce 24 janvier, n’ayons pas peur de parler

aussi avec nos autorités. Les liens Eglise-Etat dans le canton

de Vaud sont encore privilégiés. Bien que la laïcité à la

française et la séparation Eglise – Etat que vivent nos

cantons voisins de GE et NE influence nombre de nos

concitoyens…

Nos lien à l’Etat et aux autorités varient d’une Commune à

l’antre et dépendent parfois plus des personnes que de ce qui

figure dans la loi.

Qu’est que qui fait autorité aujourd’hui dans notre monde ?

qui détient le pouvoir ?

Hélas, ce n’est pas tellement les paroles du Christ qui

semblent dominer l’économie mondiale…

Et pourtant, n’ayons pas peur de ce logos, de cette parole qui

nous vient de Jésus et qui nous donne force aujourd’hui

encore, pour rester des humains debouts, de ressuscités, des

réveillés, dans ce monde qui se fragilise et se laisse souvent

endormir par maintes publicités mensongeuses.

Jésus parlait avec autorité et je ne vous invite pas à vous

prendre pour le Christ ni pour Dieu le Père, mais humblement

chacune et chacun à la place qui est la nôtre dans notre

famille, à notre travail, notre école, dasn notre ville ou

notre village. A la place qui est la nôtre, là où Dieu nous a

placé, n’ayons pas peur des grandes choses que l’Esprit peut

accomplir aussi au travers de nous et de l’autorité que Dieu

nous donne pour protester contre l’injustice, pour rétablir la

paix, pour semer l’amour !

N’ayons donc pas peur que nos églises se vident !

N’ayons surtout pas peur qu’elle se remplissent et parfois

aussi d’enfants qui pourraient même faire un peu de bruit…

N’ayons pas peur de parler avec nos voisins…

N’ayons pas peur de l’autorité de Jésus et de l’autorité qu’il

nous donne, car il nous veut libres et debout, pour accomplir

sa volonté !

Et peut-être bien qu’il y a en nous aussi quelques mauvais

esprits, quelques esprits de mauvaise volonté, quelques

formules si toutes faites du genre « de toute façons ça ne

vaut pas la peine »…

Ce genre de mauvais esprit à l’intérieur de nous même,

qu’attendons-nous pour les chasser avec autorité !

« N’ayez pas peur » disaient les anges à Marie et aux bergers.

Aujourd’hui, n’ayons pas peur de reconnaître les anges que

Dieu met sur notre route ! Non seulement aujourd’hui, mais

tout au long de cette année 2016.

N’ayons pas peur de cette autorité que Christ avait, et qu’il

a transmise à ses disciples !

N’ayons pas peur, de nous mettre en route, car l’Emmanuel

marche avec nous et il accomplira en nous et avec nous de

grandes choses !

Amen

Prière d’intercession

(In « Jésus-Christ, vie du monde » COE 1983 Textes liturgiques

EERV 1991)

Avec les paroles de croyants du Moyen Orient, nous te disons :

Seigneur Jésus.

Etends tes mains blessées

Pour répandre ta bénédiction sur ton peuple,

Pour guérir et restaurer,

Pour attirer les tiens à toi

Et les rapprocher les uns des autres.

Dieu qui es un, fais que nous soyons un.

Avec les paroles de croyants d’Afrique, nous te disons :

O Dieu,

Pardonne-nous d’apporter la désunion

A un peuple qui veut ne faire qu’une seule famille.

L’Eglise, pour laquelle notre Sauveur est mort, est divisée,

Et l’on a du mal à croire

Que nous proclamons la même foi

Et suivons le même Seigneur.

Seigneur, donne-nous l’unité que tu as promise

Non pas demain ou après-Demain,

Mais aujourd’hui.

Dieu qui es un, fais que nous soyons un.

Avec les paroles de croyants d’Inde, nous te disons :

Seigneur,

Pardonne les fautes de tes serviteurs.

Donne-nous

De bannir de notre esprit toute discorde et toute querelle,

De purifier nos âmes de toute haine

Et de toute malveillance à l’égard d’autrui,

Et de recevoir la communion de la cène

Dans l’unité de l’Esprit

Et en paix les uns avec les autres.

Dieu qui es un, fais que nous soyons un et qu’ensemble

nous te disions: Notre Père…